Le 14 février 2019

Aristide BRUANT


Monument de la chanson française, Aristide BRUANT est né à Courtenay en 1852. Enfant du pays, il y passa sa jeunesse et y acheta plus tard la propriété de Liffert. Il entamera vers 1875 une carrière de chansonnier à Paris dans différents cafés-concerts, en particulier le Chat Noir de Rodolphe Salis dont il reprendra la direction avant d’ouvrir son propre cabaret, le Mirliton. Sa carrure, sa présence en scène, sa voix rauque, sa façon d’invectiver ses clients, ses chansons qui évoquaient dans un langage populaire la vie quotidienne des faubourgs (A Ménilmontant, Nini Peau de Chien, Rose Blanche, etc.), ainsi que ses affiches qu’il commanda à son ami Toulouse-Lautrec, feront le succès de son établissement. Il se lancera ensuite dans la politique et la littérature. Il repose non loin de Courtenay, au cimetière de Subligny dans l’Yonne.

Mme GUENY, native de Chuelles et amie de la petite-fille d’Aristide Bruant,

« Le Moulin de Liffert était à Aristide Bruant. Il y a restitué le cabaret du Chat Noir. Je me souviens, on avait vraiment l’impression de rentrer dans un cabaret »

Une statue et un square nommé en son honneur à Courtenay vous en apprendront plus.

Découvrez tout sur ce grand chansonnier au musée privé Aristide BRUANT à Chuelles.

Ouvert du 1er mai au 30 septembre sur rendez-vous uniquement. Visite libre le dernier dimanche de chaque mois de 14h30 à 17h30.
Tarifs : adultes (7€), étudiants (5€)
Tél. : 02 38 94 25 65
Site : www.musee-aristide-bruant.com
Les Grands Pressoirs, 45220 CHUELLES
Possibilité d’hébergement sur place.